Image

Le Mercredi 11 juin, à l’Amphithéâtre Lecat, au CHU de Rouen, Philippe Charlier, médecin légiste et anthropologue, donnait une conférence sur Médecine légale et Histoire.

Auparavant, Catherine Morin-Desailly présente l’auteur, qui a travaillé sur la tête maorie du Museum de Rouen, et évoque le dispositif « Culture à l’Hôpital », animé par Denis Lucas.

Médecine légale et Histoire

Philippe Charlier travaille sur les squelettes, les reliques, les cercueils déjà ouverts, il ne fait pas de profanation de sépultures et respecte les restes humains sur lesquels il travaille.

Richard Coeur de Lion

Il est mort en 1199 d’une septicémie après dix jours d’agonie. Il a organisé la partition de son cadavre : coeur à Rouen, corps à Fontevrault, intestins offerts aux Français

Le coeur se trouve dans un reliquaire, conservé à l’archevêché, la relique au musée des antiquités de Rouen. Il est bien conservé

On y trouve des résidus de coeur humain, des résidus textiles, des pollens de pin. Le coeur est « farci » avec des aromates, fleurs odoriférantes, qui indiquent la période du décès, avril. On trouve aussi des amas bactériens, des champignons, des métaux : plomb du reliquaire, cuivre, mercure, fer, calcium (chaux). C’est le plus vieux coeur embaumé étudié

Usage d’encens, épice christique, qui lui donne une apothéose post-mortem.

Agnès Sorel

Elle est morte en 1450 d’un « flux de ventre ». Son tombeau a été vidé pendant la révolution et transporté au 18è dans une urne funéraire à Loches. Ses dents utilisées pour faire des bridges, il n’y en a plus. Le crane est en bon état. Très grandes orbites. Il reste les sourcils, de la peau desséchée, des mèches de cheveux Cheveux bruns, bien que blonds au départ, en fait ils sont recouverts par les produits d’embaumement. Le gisant de Loches vers 1450 a été réalisé à partir de son masque mortuaire. Le crane correspond exactement

Masque de Bourges, fait du vivant d’Agnès Sorel. Superposition possible aussi avec le crâne

On a retrouvé du poivre, des fruits et graines de murier blanc, du gingembre : ce sont des procédés d’embaumement ; ce sont les cuisiniers qui ont été les premiers embaumeurs, avant les barbiers et les apothicaires.

Diane de Poitiers

Son coeur repose auprès de son mari, son corps à Anet. Le tombeau est à Anet, mais les restes sont dans le cimetière communal, où les révolutionnaires l’ont jetée en 1795. Le corps a été dispersé sur 3 mètres.

Ambroise Paré est l’embaumeur. Le corps est bien identifié, la taille estimée à 1,57, arthrose, il ne restait que 4 dents, elle avait des dents en ivoire d’hippopotame réalisés par Ambroise Paré.

Un scanner a été réalisé à la Pitié Salpétrière. Deux fractures. Fracture ouverte a été soignée par Paré.

Lésion au niveau du conduit auditif externe, otite chronique à force de se baigner dans la rivière froide à côté de son château.

Traces d’or : elle prenait de l’or liquide car elle croyait que cela donnait l’éternité, tous les matins, conséquence, ostéoporose, perte de cheveux, anémie, d’où son teint pâle. Intoxication ou fragilisation après 30 ans de prise quotidienne d’or

Jeanne d’Arc

Il ne reste plus rien de Jeanne d’Arc, juste un cheveu à Riom volé entre les deux guerres.

On a trouvé de fausses reliques de Jeanne d’Arc en 1867 à Paris. Elles étaient conservées dans un bocal du 17è siècle, sur le couvercle est écrit, « restes de Jeanne d’Arc », mais avec une écrtiture du 19è siècle.

Un bocal contient du charbon de bois et textile brûlé. Mais le charbon est du bitume aggloméré (goudron)

Le 2ème bocal est un textile, mais il n’est pas brulé, c’est du lin, sans trace de carbonisation. Ce ne sont donc pas des reliques de Jeanne d’Arc.

Le fémur est un fémur de chat, la vertèbre ne présente pas de trace de carbonisation. La côte humaine semble carbonisée, mais c’est un enduit de surface d’origine bitumeuse, produit d’embaumement

Le Carbone 14 indique 700 à 230 av JC, donc Egyte

En 1867, un processus de béatification est en cours, l’église veut récupérer Jeanne d’Arc, les restes tombent bien. Découverte de ces fausses reliques juste à ce moment, on utilisait les restes de momie en pharmacie à cette époque

Henri IV

Il a été embaumé, profané en 1793, une tête réapparait en 1919

Elle est en bon état de conservation. On prélève les cordes vocales.

La tête présente des cicatrices, grain de beauté, poils de moustache et cheveux, lobe de l’oreille droite percée. On trouve le grain de beauté sur les portraits, de même la boucle d’oreille. Les portraits sont réalisés profil gauche, ça arrange Henri IV car on ne voit pas le grain de beauté.

Il avait de l’arthrose vertébrale, peu de dents restantes, abcès dentaire. Le corps d’Henri IV a été dépecé et on en retrouve des morceaux un peu partout.

Il fut embaumé avec un charbon provenant de la combustion d’os animaux, des aromates, fenouil, cerfeuil

Les cheveux sont roux, mais en réalité ils étaient blancs.

Par comparaison avec le masque mortuaire, c’est bien la tête d’Henri IV.

Robespierre

Le cercueil de Louis XVI pourrait contenir Robespierre, d’après Barras. On a le masque mortuaire de Robespierre

Le coup de feu est entré par la bouche et sorti par la joue.

Il agonise une journée sur le bureau de Louis XVI, puis est guillotiné

Les portraits peu réalistes : il a de très nombreuses cicatrices liées à la petite vérole, on ne les voit pas sur les portraits. Il aurait eu une sarcoïdose chronique

Publié par : Jean | 30 mai 2014

Philippe Charlier : Médécine légale et Histoire

Philippe-CharlierNous invitons Philippe CHARLIER, Médecin légiste, anatomo-pathologiste et paléopathologiste pour une conférence sur le thème

 « Médecine légale et histoire : apport mutuel» Le mercredi 11 juin 2014 – 18h00 Amphithéâtre Lecat – CHU de Rouen

 

A l’’invitation de Catherine Morin-Desailly, présidente de l’association « Culture Toute ! », le Docteur Philippe CHARLIER, Médecin légiste, anatomo-pathologiste et paléopathologiste, viendra débattre sur le thème « Médecine légale et histoire : apport mutuel» le mercredi 11 juin 2014 au CHU de Rouen, Amphithéâtre Lecat (Hôpital Charles Nicolle – Pavillon Derocque).

Philippe CHARLIER, surnommé « l’’Indiana Jones des Cimetières » a travaillé sur les restes d’Agnès Sorel, de Foulque III Nerra d’Anjou, de Diane de Poitiers, de Richard Cœur de Lion, sur la tête présumée d’’Henri IV, du sang hypothétique de Louis XVI et sur les fausses reliques de Jeanne d’Arc.

Depuis leur rencontre, à l’’occasion de ses travaux sur la tête maorie conservée par le Muséum d’ Histoire Naturelle de Rouen depuis 1875, et du projet de restitution du Toi Moko à la Nouvelle Zélande, Catherine Morin-Desailly et Philippe Charlier ont poursuivi leurs échanges. Il l’’invita, le 13 juin 2013, à participer à sa soutenance de thèse, intitulée « Aspects pluri-disciplinaire du statut, de la représentation et de l’intégrité du corps mort. » en qualité de membre de son jury.

Après avoir déjà convié Thierry Happe, Cofondateur du Forum NetExplorateur, sur les usages émergents du numériques, Michel Boyon, alors Président du Conseil Supérieur de l’’Audiovisuel, sur La télévision du futur, Véronique Cayla, Présidente d’Arte France, Ivan Renar, Président de l’association française des orchestres, Nonce Paolini, Président Directeur Général du groupe TF1, Jacques Toubon, ancien Ministre de la Culture, c’’est au tour du Docteur Philippe Charlier d’’être ainsi accueilli à Rouen.

Luciano Acocella devant remplacer au pied levé le chef d’orchestre de l’opéra d’Avignon, la rencontre avec l’ancien chef de l’opéra de Rouen est reportée à une date ultérieure, dont nous ne manquerons pas de vous informer

Publié par : Jean | 17 avril 2014

Autour de Luciano Acocella

Nous organisons une rencontre-débat autour du chef d’orchestre Luciano Acocella chez Eric Gervais le jeudi 15 ma à 18h30.

L’entrée est libre.

Vous pouvez réserver au 02 35 15 38 30 ou catherine.morindesailly@wanadoo.fr

Publié par : Jean | 14 avril 2014

Compte rendu de la conférence de Jacques Toubon

toubon

Voici le compte rendu de la conférence de Jacques Toubon au CESI, à Mont Saint Aignan, le 10 avril 2014

–Pour une Europe culturelle– – Jacques Toubon – 10 avril 2014

Veuillez noter que la prochaine conférence de Culture Toute aura lieu le jeudi 15 mai, autour du chef d’orchestre Luciano Acocella

Publié par : Jean | 28 mars 2014

Rencontre-débat autour de Jacques TOUBON

Jacques TOUBON Ancien ministre de la culture,  Ambassadeur auprès de l’Union Européenne sur les questions numériques et fiscales, viendra au CESI de Rouen  (Centre d’Enseignement Supérieur et Formation Professionnelle) 1, rue G. Marconi – Parc de la Vatine – 76130 Mont Saint Aignan

 le Jeudi 10 Avril 2014 à partir de 18h0

sur le thème :  « Pour une Europe de la Culture »

invité par Catherine Morin-Desailly, sénatrice de la Seine Maritime,  vice-présidente du Mouvement européen France, présidente de l’Association Culture Toute ! et par Bernard Deladerrière, président du Mouvement européen de Seine Maritime, vice-président du Mouvement européen France.

Programme de la conférence :

18 h 00 – Accueil des participants

18 h 20 –  Mot d’accueil Christine Dispa, Directrice régionale du CESI Nord-Ouest.

18 h 30 –  Présentation par Catherine Morin-Desailly

18 h 40 – Conférence-débat de Jacques Toubon

19 h 30 – Echanges avec la salle

20 h 00 –

Cocktail de clôture Merci de bien vouloir nous confirmer votre présence avant le 8 Avril 2014.

Par mail à l’adresse catherine.morindesailly@wanadoo.fr,

par téléphone au 02 35 15 38 30, ou par fax au 02 35 71 14 85.

paoliniJeudi 17 octobre à 18h00 –Auditorium NEOMA Business School à Mont Saint Aignan
« La télévision du futur : enjeux et perspectives »

Avec Nonce PAOLINI, Président-Directeur Général du groupe TF1. Anciennement directeur des ressources humaines du groupe TF1, puis de la communication, il a succédé à Patrick Le Lay en 2007.
L’audiovisuel français se trouve face aux enjeux de la télévision connectée. Les géants d’internet ont une puissance financière largement supérieure à celle des acteurs TV. Quelle est la stratégie du groupe TF1 ?
Conférence co-organisée par l’association étudiante Des Mots&Débats, Culture Toute ! et le Club de la Presse de Haute-Normandie.

Après une présentation rapide de Céline Davesne, directeur général adjointe de Neoma Business School , puis du président du club de la presse, Catherine Morin-Desailly présente Culture Toute et rappelle que l’audiovisuel de demain concerne le législateur, c’est pourquoi elle était hier aux journées parlementaires de l’audiovisuel qu’elle a présidées.

Diplomé de Sciences-Po, il a fait sa carrière chez EDF, Bouygues, puis TF1 ; ou il a été directeur général en 2006, puis PDG en 2007.

C’est  Martin Bouygues, président du Groupe Bouygues qui l’envoie à TF1.

Jean-Pierre Poli, dir affaires internationales et développement

TF1 est le 1er groupe audiovisuel européen avec plus de 20% de l’audience

Questions des étudiants

Q1Quelle stratégie pour préserver le leadership de TF1 ?

Informer et divertir, 7 millions au 20h

Fictions à 7-8 millions de spectateurs, 8-9 millions pour les séries, séries américaines, émissions événementielles

TF1 apporte de l’optimisme, et innove avec des programmes nouveaux

C’est la chaîne préférée des français, elle a dépassé M6

On fait du populaire chic, proche des gens mais avec de la qualité

Q2 la téléréalité

Pas de téléréalité trash sur TF1

Secret Story fédére les jeunes et les moins jeunes

Koh Lanta ou Master Chef, de bonne qualité

A abandonné l’île de la tentation pour ne pas dévaloriser l’image de la chaîne

Stratégie de TF1, voir MyTF1, programmes totalement digitalisés ; a reçu le prix de la chaîne numérique, 20 millions de followers sur twitter

L’écran de salon reste cependant très fort, avec 25 chaînes gratuites

Internet n’a pas tué la télévision, au contraire, You Tube veut créer des chaînes de télévision. La télévision rassemble des communautés autour d’elle.

C’est le premier loisir des français

Q3 TV/Internet ? Concurrence ou non ?

29 millions de visiteurs par mois sur You Tube, TF1, 33 millions par jour

Cartier a lancé une campagne de pub sur TF1 avec 8 millions de vue en une soirée, 15 millions de vues sur You Tube en 6 mois

TV et Internet complémentaires pour vendre

La TV n’a pas été anéantie par Internet à la différence de la musique ou de la presse

La tele reste un modèle économique viable

Les média ne s’excluent pas

Q4 les événements sportifs vonht ils disparaitre des chaines gratuites ?

R : on sera obligé de payer

F1 il y a 6 ans, 5 millions de spectateurs, 2,8 l’année dernière

30 millions d’euro le contrat d’une saison pour 17 millions de recettes publicitaires

19 millions pour la ligue des champions, Canal + paye 50 millions

TF1 sera diffuseur de la coupe du monde en 2014 au Brésil

Un match de l’équipe de France coute 4 millions, on perd de l’argent

Q TF1 est-elle à droite ?

En 2007, Bayrou s’est plaint de TF1, pas de polémique en 2012, selon NP

Les groupes recrutent des politiques pour faire du lobying

C’est pareil dans le service public

TF1 ne peut pas être une chaine d’opinion.

Q5 la télévision du futur ne doit elle pas s’occuper des conséquences sur les enfants ?

Il y a des cas de harcèlement sur Internet, pas sur la TV

A la TV, il y a le CSA, pas sur Internet

Q6 Carré VIP pourquoi ?

Désastre en terme d’image, arrêt du programme

Erreur sur le choix du programme

Q7 : faut-il privilégier la qualité des programmes ou la rentabilité ?

Les deux !

Le prix de la grille de TF1 est 900 millions d’euros

Il faut allier Qualité+ audience +rentabilité

 Le journal de TF1

Journaux de moins bonne qualité à la fin du régne de Laurence Ferrari

Un présentateur permanent Gilles Bouleau et un remplaçant week end de Claire Chazal

Donner à comprendre plutot qu’empiler les sujets qu’on trouve sur les chaines d’info, le JT a regagné 1 millions de spectateurs

Le journal de TF1 peut faire venir Jean d’Ormesson le samedi et Dany Boom le dimanche, c’est le seul journal a avoir annoncé la mort de Dutilleux, pas le service public

TF1 est une entreprise qui agit pour la diversité et l’intégration, fondation TF1 pour que les jeunes des quartiers puissent intégrer les métiers de l’ audiovisuel

Metro, journal gratuit lu par 3 millions de personnes appartient à  TF1

Publié par : Jean | 6 octobre 2013

Prochain rendez-vous Culture Toute ! le 17 octobre 2013

Le prochain rendez-vous de Culture Toute ! aura lieu à l’amphithéâtre Vaudour à Neoma BS (ancien Rouen Business School) le jeudi 17 octobre 2013 à 18 h à l’Amphi Vaudour, NEOMA Business School, rue du Maréchal Juin, Mont Saint Aignan

L’invité sera Nonce Paolini, président directeur général de TF1 depuis juillet 2008.

« La télévision du futur : enjeux et perspectives »

Avec Nonce PAOLINI, Président-Directeur Général du groupe TF1. Anciennement directeur des ressources humaines du groupe TF1, puis de la communication, il a succédé à Patrick Le Lay en 2007.

L’audiovisuel français se trouve face aux enjeux de la télévision connectée. Les géants d’internet ont une puissance financière largement supérieure à celle des acteurs TV. Quelle est la stratégie du groupe TF1 ?

Conférence co-organisée par l’association étudiante Des Mots&Débats, Culture Toute ! et le Club de la Presse de Haute-Normandie.

Publié par : Jean | 31 mars 2013

Conférence de Daniel Caillet

Catherine MORIN-DESAILLY,  Présidente de l’association Culture Toute ! et Christophe LONGHI,  Galeriste, vous invitent à  une rencontre-débat autour de Daniel CAILLET, Président de l’association le « P’tit Pat Rouennais »  sur le thème :

 « Le petit patrimoine : c’est quoi ? »

  le Jeudi 11 Avril 2013 à 18 heures 30

à l’Espace de la Calende – 31 rue du Bac – 76000 ROUEN

Publié par : Jean | 30 mars 2013

Conférence d’Ivan Renar le 28 mars 2013

Ivan Renar, sénateur honoraire du Nord, membre de la commission Culture, Communication, Education du Sénat, est le président de l’association française des orchestres et président de l’orchestre de Lille.

Il rappelle l’importance des enjeux culturels, en particulier dans une période de crise, émaillant son exposé de nombreuses citations.

Face à ceux qui s’inquiètent du coût de la culture, il répond qu’il faut plutôt considérer le coût de l’absence de culture. En effet, la culture joue un rôle important dans la lutte contre les exclusions.

Le temps restant est consacré à un échange très fourni avec le public, venu nombreux ce soir-là au Théâtre de la Chapelle Saint Louis.

Older Posts »

Catégories