Publié par : Jean | 22 octobre 2011

Le métier de libraire aujourd’hui

Mathieur de Montchalin nous reçoit à la librairie l’Armitière ce samedi 22 octobre pour nous parler du métier de libraire. Directeur de la librairie depuis 15 ans, président du syndicat national des libraires, il est bien placé pour nous parler avec passion de son métier.

L’Armitière a été inaugurée fin 1962 et compte aujourd’hui 35 salariés, elle s’étend sur 1500m² sur deux sites. C’est l’une des dix premières librairies indépendants de province, située dans une des régions de France les mieux dotées en librairies : 46 librairies indépendantes, 300 à 350 libraires et employés si l’on y ajoute les structures vendant des livres, mais pas exclusivement, comme les Maisons de la Presse. Le département de Seine Maritime est un des seuls de  France à disposer de deux grandes librairies indépendantes, l’Armitière à Rouen et la Galerne au Havre. On trouve des librairies dans des petites villes, ainsi Yvetôt, avec 12 000 habitants, a une librairie qui fait partie des 350 librairies les plus importantes de France.

Le modèle économique de la librairie indépendante n’est pas aujourdhui en question, le livre a survécu à la radio, à la télévision et à l’ordinateur, bien qu’il demande beaucoup de temps, car on ne peut rien faire d’autre lorsqu’on lit. Les enjeux sont de deux ordres, démographique et technologique.

L’enjeu le plus important des années à venir est de faire venir à la lecture les générations nouvelles. La génération du baby boom est une génération de lecteurs, ses effectifs vont diminuer alors que la génération suivant lit deux à trois fois moins. Les grands parents d’aujourdhui peuvent jouer un rôle décisif en favorisant la lecture chez leurs petits-enfants, qui pourraient avoir une pratique de la lecture plus importante que celle de leurs parents. Des efforts sont faits à l’école, au collège et au lycée, mais la situation à l’université est catastrophique, nombre d’étudiants pensant pouvoir faire des études supérieures en se passant du livre au profit d’Internet.

L’autre enjeu est technologique. On peut penser que la lecture numérique ne tuera pas le livre ni la librairie, quand on songe que l’Armitière reçoit chaque jour 200 nouveautés, qu’il en paraît en France  60 000 par an, dont 7500 en littérature, soit 20 par jour ! Sur Internet, rien n’est classé, les moteurs de recherche obéissent à des considérations commerciales, le lecteur a donc besoin d’un médiateur, qui est le libraire, car la presse est devenue trop souvent peu crédible, étant au service des maisons d’éditions, avec le phénomène de « renvois d’ascenseur ». Le libraire peut donc conserver son rôle prescripteur. Elle a aussi un rôle d’animation culturelle : l’Armitière organise 70 rencontres d’écrivains par an.

Il faut cependant avoir présent à l’esprit qu’Amazon a un budget de recherche/développement d(un million de dollars par an, soit une année de chiffre d’affaires de toutes les librairies françaises

Trouvera-t-on dans l’avenir des jeunes pour reprendre les librairies quand les libraires en activité aujourd’hui prendront leur retraite ? C’est un métier passionnant, qui ne se fait pas à la suite d’un cursus particulier, mais qui demande curiosité, motivation et originalité.

Mathieu de Montchalin répond ensuite à quelques questions et nous fait visiter le sous-sol de la librairie, où arrivent chaque jour des kilos de livres…

Advertisements

Responses

  1. […] trouverez sur le site de l’association » Culture Toute ! » le compte-rendu d’une conférence de Mathieu de Montchalin, directeur de la librairie […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :