Publié par : Jean | 19 février 2011

Le marché de l’art aujourd’hui, compte rendu de la conférence

L'espace de la Calende, rue du Bac à Rouen

Alain Bourdie et Christophe Longhi

 Christophe Longhi, qui avec Christelle Robert a ouvert l’Espace de la Calende à l’été 2010, présente cette galerie d’art contemporain, aux vastes espaces lumineux. Leur volonté est de montrer l’art contemporain différemment et d’en exposer toute la diversité à travers des expositions nouvelles chaque mois autour de la peinture, de la sculpture, du mobilier d’art, de la céramique, du verre.

 La soirée se déroule sous la forme d’échanges avec la salle, entre Christophe Longhi, Alain Bourdie, auteur de « Découvrir et comprendre l’art contemporain », ainsi que Daniel Duchoze, présent dans la salle.

 Comment s’y retrouver aujourd’hui dans l’art contemporain ?

 Le galériste peut faciliter le parcours. Tout est devenu plus difficile depuis le 20ème siècle. L’oeuvre d’art souvent ne suscite pas d’ émotion, mais parfois du dégoût, de la laideur, Les oeuvres sont éloignées de nos habitudes visuelles, Ainsi, les Demoiselles d’Avignon vont à l’encontre des notions de beauté du 20ème siècle, elles ne sont pas belles. L’art n’est plus à la recherche du beau, alors qu’une partie du public continue de le chercher dans l’art.

L’art du 20ème siècle est basé sur le concept, il ne donne pas nécessairement à voir, mais à penser. L’artiste peut concevoir une œuvre et la faire réaliser par des praticiens.

La transmission verticale du 19ème siècle, où l’artiste prenait des références dans le passé et s’adressait à un public qui avait les mêmes codes de lecture a fait place, après la Sécession viennoise et avec l’influence de Freud, à un rapport nouveau à  l’œuvre d’art . Chaque artiste crée son propre langage.

Pour revenir sur le sujet du marché de l’art, il faut bien remarquer que le galeriste n’est pas un commissaire priseur, qu’il y a deux logiques différentes. Par ailleurs, le marché de l’art est aujourd’hui segmenté entre un marché international, un marché national et un marché régional ou local, et que les circuits sont différents, de même que les profils d’acheteurs. Il s’ouvre environ 70/80 galeries chaque année à Paris, il en ferme autant. La démarche de l’acheteur d’art contemporain est la même que pour l’art des périodes plus anciennes : d’abord la curiosité, puis l’émotion et enfin le désir, ce qui n’est pas la même démarche que l’achat spéculatif.

 L’évolution du marché de l’art depuis le début du 21ème siècle est-elle analogue à celle de la musique, où l’on se demande ce qu’il restera des dix dernières années ?

 Dans le domaine artistique, l’évolution n’est pas la même, il n’y a pas symétrie. Le marché français est très étroit, mais il y a un rôle important du mécénat, des FRAC et du fonds national d’art contemporain, des collectivités territoriales.

 Comment faire le tri entre ce qui aura une valeur dans le futur et le reste ?

 Il faut mettre de côté la recherche du beau, qui n’est pas l’objet de l’art contemporain. Il n’existe plus de courants artistiques, seulement des individus avec leur langage propre. Il faut se poser la question du sens des oeuvres.

La peinture ne disparaîtra pas au profit des installations, car c’est un objet adapté au marché, qui se conserve, à la différence de l’installation.

Pour finir, un certain nombre d’artistes refusent le marché de l’art et cherchent à faire de l’art dans la rue, par exemple Ernest Pignon-Ernest.

L’Espace de la Calende

31, rue du Bac à ROUEN

Tel : 09 81 97 38 77

http://www.espace-calende.fr/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :